Please reload

Posts Récents

" Vous faites craquer ? "

March 6, 2018

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Ostéopathie et périnatalité

Accompagner la femme et l'enfant en ostéopathie est un acte de plus en plus répandu. Des consultations d'ostéopathie appliquée à l'obstétrique (pour maman) et à la pédiatrie (pour bébé) peuvent être réalisées en cabinet et parfois à domicile.

 

Quand et pour quel motif consulter ?

 

Avant la naissance de bébé.

Lors de la grossesse, un suivi ostéopathique est conseillé pour que bébé puisse prendre sa place dans le ventre de maman, et également soulager les différents troubles qui peuvent perturber la femme durant ces 9 mois. Nous entendons par là par exemple nausées, troubles du sommeil, prurit des grossesses, remontées acides, infections urinaires à répétition, menace d'accouchement prématuré... qui peuvent apparaître principalement dans les 2 premiers trimestres de la grossesse. Puis un peu plus tard, l'ostéopathe va pouvoir libérer le bassin pour faciliter l'accouchement, voire même aider au déclenchement si le terme est dépassé.

Les techniques employées sur les femmes enceintes sont des techniques tissulaires adaptées au caractère unique de chaque grossesse.

 

 

 

Après l'accouchement.

Dans certains cas, une consultation en post-partum est recommandée pour maman. Pour relâcher les fascias autour d'une cicatrice de césarienne par exemple, ou pour rééquilibrer le bassin avant d'entamer une rééducation du périnée.

Pour bébé en revanche, la naissance est le premier traumatisme de sa vie. Son crâne très malléable à subit les contraintes du bassin du maman pendant l'accouchement voire des contraintes liées à l'utilisation d'instruments (ventouse, spatules). De plus, avant cela, il a pu également prendre des malpositions in-utéro qui laissent une empreinte tissulaire et créent des tensions ou des densités au niveau de certains cartilages, fascias ou viscères. Les motifs fréquents de consultations sont les régurgitations, les coliques, troubles du sommeil, hypertonicité axiale (bébé qui se cambre en arrière). Dans tous les cas, plus la prise en charge ostéopathique se fait tôt, plus les tensions seront levées facilement, car avec le temps le squelette de bébé va s'ossifier et la malléabilité sera moindre.

 

 

 

Alors que cela soit en cabinet, à domicile où dans l'eau (bébé spa, ostéopathie aquatique), le suivi ostéopathique permettra d'optimiser le déroulement de la grossesse et  de potentialiser le développement de bébé une fois venu au monde.

Pour que les séances se passent au mieux, n'hésitez pas à demander à votre ostéopathe s'il a suivi une formation en obstétrique et en pédiatrie, cela vous confirmera qu'il connait les techniques adaptées et efficaces dans ces deux contextes particuliers.

 

Pour découvrir ma formation en ostéopathie pédiatrique et obstétrique avec Claudine Ageron Marque, cliquez ici.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square